Billet du jour

Tandis que tous s’accordent pour affirmer que le dernier refuge de l’éloquence se trouve encore être le palais de justice, les plaideurs de l’heure se demandent si l’éloquence est encore la force du bien-dire tiré de « la culture du génie » de BUFFON ou si elle consiste, selon le vocabulaire de la ROCHEFOUCAULD, à de « tout ce qu’il faut et à ne dire que ce qu’il faut » ? Dès lors, le philosophe n’a t-il pas raison de penser, comme PASCAL, « que la vraie éloquence se moque de l’éloquence » ?

Lire la suite

LE BILLET A ORDRE

LE BILLET A ORDRE Aux termes de l’article 12 du Règlement N°02/03/CEMAC/UMAC/CM relatif aux systèmes, moyens et incidents de paiements : « sont considérés comme moyens de paiement tous les instruments qui permettent à toute personne de transférer des fonds, quelque soit le support ou le procédé ». Comme moyens ou instruments de paiement, outre le billet à ordre qui nous intéressera particulièrement, on peut citer le chèque, la lettre de change, le virement, le prélèvement, la carte bancaire et la monnaie électronique. Le billet à ordre est régi par les articles 159 à 165 du Règlement N°02/03/CEMAC/UMAC/CM suscité. Il se définit comme un écrit ou titre par lequel une… Montrer plus

Lire la suite

« Vérité et Vérité »

« Vérité et Vérité » L’homme de la campagne de Victor Hugo « n’ayant que la vérité à dire » n’a pas cru devoir prendre Avocat. Il s’est présenté en justice pour dire la vérité qu’il connaissait. Naturellement, il a perdu son procès et, désabusé, il a conclu que la justice n’était nullement juste ! Il a malheureusement ignoré que la vérité de la justice n’est que celle des preuves, selon les règles de la justice que l’homme de la campagne ne connait pas toujours ! Il a ignoré que la vérité qui ne peut s’établir selon les canons de la preuve prévues par la loi n’est que du mensonge… Montrer plus

Lire la suite